Articles taggés avec ‘membrane’

Dragons Volants

Mardi 15 janvier 2013

Inaugurons sans honte avec mon animal préféré, parce que hein bon tant qu’à faire…

Le dragon volant (ne partez pas tout de suite ça existe vraiment, c’est une espèce de lézard).

Non non, ne partez pas ! Revenez, j’ai pas fini, “Mais OSEF d’un putain de lézard à la con” me direz vous, oui sauf qu’il a des ailes en fait.

Bon alors il ne peut pas voler, faut pas pousser non plus. Mais il plane très bien (sans cannabis) sur une bonne dizaine de mètres, sachant qu’il font une vingtaine de centimètres c’est plutôt bien.
Ils sont mêmes capables de faire des loopings.

En fait ses ailes sont composées de cotes reliées entres elles par une membrane, ils sont donc capables de déplier leurs cotes (imaginez vous faire ça) tout comme certains amphibiens dont je parlerais plus tard.

Dragon volant est un nom vernaculaire désignant les différentes espèces du groupe Draco, de la famille des Agamidae. Ce genre a été décrit par le naturaliste suédois Carl Linnæus en 1758 et comporte actuellement une quarantaine d’espèces.

Tout comme les Anolis ou les Iguanes ils possèdent un fanon gulaire qui leur sert de “stabilisateur de vol”, certaines espèces en ont même deux, ce qui permet d’augmenter encore la portance.

Ils se nourrissent essentiellement de fourmis et de termites arboricoles qu’ils attrapent grâce à leur langue gluante.

Même s’ils vivent tout le temps dans les arbres, la femelle pond ses œufs au sol. Elle y creuse un petit trou ou elle en dépose jusqu’à 5.

Ils vivent dans le sud et l’est de l’Asie, principalement.

Et pour finir, une petite vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=FxSGpCOtkSc